Sac Ultrabag Pro 3L WAA

IMG_2222Objet du test : Ultrabag Pro 3L de chez WAA
Durée de la sortie : 1h45
Type de Terrain : Trail (chemin, boue, etc…)
Vitesse moyenne : 11 km/h

 

L’idée de ce test est de déterminer si ce sac peut convenir à un trail du type l’Endu Rance Trail des Corsaires, fin février, avec un parcours de 64 km. Du coup, première chose à faire, rassembler le matériel obligatoire : Le sac, Brassière à haut facteur de réflexion, Telephone portable, Couverture de survie, sifflet, Gobelet individuel, lampe frontale, Réserve d’eau 1.5 L, Bande elasto 6/8 cm, Veste de pluie.

A première vue tout est là, y compris le sifflet que l’on trouve dans une petite poche au dessus de l’emplacement porte bidon (ou flasque). Justement,  pour l’eau, je partirai avec 3 flasques de 500ml, et pour la veste de pluie, je serai équipé avec l’ultra rain jacket (WAA).

IMG_2216

le sac avec le matériel obligatoire

IMG_2217

le matériel rangé

Le rangement

Le sac se compose en fait de différentes poches :
A l’arrière, la principale pour mettre la plupart du matériel (veste, couverture de survie, etc…)
A l’avant, deux poches pour accueillir les flasques ou bouteilles, et au dessus de chacune, deux petites poches scratchées permettant d’accueillir téléphone, gel, etc… accessibles rapidement donc.

La sortie

Bref, tout est en place et lors de ma sortie, tout se passe assez bien. Le sac reste bien près du corps et ne se balance pas. Une attache sur le devant permet de resserrer celui-ci comme bon nous semble. Malgré le parcours assez accidenté, je ne ressens pas de gêne au niveau du dos avec le contenu de mon sac. Attention toutefois à ne pas mettre d’objets trop anguleux car le contact avec le dos n’est pas « rembourré ».

 Côté boisson, c’est là où j’étais un peu gêné au départ, car tant que les flasques sont remplies, les élastiques placées autour sont ok mais dès que la flasque se vide, celle-ci sort de la poche et devient gênante.
En fait, une fois que la flasque est entamée, il suffit de croiser l’élastique et de la replacer autour du goulot de la flasque, et le tour est joué ! Plus de problème de sortie de celle-ci de la poche !

flasque

Si la flasque est pleine, l’élastique autour convient très bien

flasque-2

Croisez l’élastique avant de la mettre autour du goulot quand la flasque est entamée

 

 

En conclusion

A l’arrivée de ce test, une bonne note pour ce sac hyper léger (139gr) et qui est très abordable côté prix (une soixantaine d’euros) , très agréable à porter et qui correspond tout a fait à ce type de trail. Possibilité de mettre une poche à eau à l’arrière (fixation et ouverture prévue dans la poche principale), ou des bouteilles dans les poches avant (ce que font certains membres de l’équipe officielle WAA).

Retrouvez ci-dessous la video de présentation de ce produit par l’équipe WAA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Et sur Facebook…

Photos de la publication de Redge35, le Gribouilleur Runner

C’est parti pour la chasse au dossard !! (espérons..

Il y a 1 jour

Merci à eux

Merci à eux

Merci à Jean-Yves PINSARD
SOBHI SPORT Saint-Malo
pour la confiance qu'il m'accorde

Reportage FR3

Suivi en gribouille