Author Archives: Redge35

Bricogribouille Trail

Un exercice assez sympa à faire… mélanger la gribouille avec un élément réel comme ici, la chaussure de trail !

Après avoir crayonné, et pensé au décor, la mise au noir et l’utilisation des feutres pour la mise en couleur, il ne me restait pus qu’à scier ma chaussure (je vous rassure, elle n’a pas eu mal contrairement à ce que je lui avais subir lors de mes trails…).
Et hop, on obtient un cadre en relief ! Une idée pour se souvenir d’une course, pour se rappeler de son modèle de chaussure préféré…

0

Posted:

Categories: Actus

Quai des Bulles 2016

Encore un beau succès pour les organisateurs !

Voilà une nouvelle édition qui s’est achevée pour le festival de bande dessinée Quai des Bulles à Saint-Malo. Une édition où j’ai pu mettre à nouveau mes crayons au service de Ouest-France afin d’agrémenter leurs articles sur le journal papier ou sur leur page facebook.

qdb-ouest-france2016Présent chaque jour afin de trouver l’idée, le petit truc à dessiner, la chose intéressante, l’expo sympa, etc… je passais plus de temps à « trottiner » entre les stands, pour ensuite courir à la maison gribouiller et transmettre avant 20 heures les dessins. Je ne vous cache pas que c’est un peu la course mais c’est aussi ça qui me plait... courir après l’temps (sans jamais pouvoir le rattraper 🙂 )… pas coureur à pied pour rien 🙂

Bref, une belle édition où j’ai pu croiser (de loin certes) de grands auteurs comme Zep (papa de titeuf…), Bresson (le bugaled Breizh…), Fournier, Goutal… et des éditeurs qui tournent à bloc comme Bamboo… vous savez, les pompiers, les rugbymens, les sisters, etc…..  beaucoup de monde qui vous montrent à quel point la bande dessinée grandit !!! (mais à la fois que vous êtes aussi très petit dans ce monde…).

Allez, vivement l’an prochain (en espérant avoir grandit un peu de mon côté ;-)) et merci à toute l’équipe de Quai des bulles pour cette belle réussite et à ouest-france bien entendu !

1

Posted:

Categories: Actus, Non classé

La saison 2015-2016 gribouillée

En voici quelques images…

 
Un vrai plaisir que de voir imprimé ce livret avec toutes les gribouilles d'après-match diffusées au cours de la saison.  Merci à l'USSM et à son Président Yves Fantou dont voici la préface :

" Depuis quelques années, Redge nous apporte, chaque semaine, après chaque rencontre, un éclat de rire.

Notre saison 2015/2016 a été exceptionnelle tant au niveau du championnat que de notre parcours en Coupe de France. Cet ouvrage est l’occasion de revenir sur ces grands moments pour notre Club. Nous les avons partagés
ensemble, nous vous proposons une prolongation avec cet album souvenir.
Nous souhaitons que ce petit livre, le premier, devienne rapidement un objet de collection pour tous les amis de l’US Saint-Malo.

Un immense merci et tous nos encouragements à Redge ! Nous souhaitons que son talent rayonne au-delà du Stade de Marville.

De notre côté, par ses caricatures, même si notre travail est fait sérieusement, il nous aide à ne pas nous prendre trop au sérieux. Après tout, « ce n’est que du foot »* !
Bonne lecture !
Vive l’USSM !

                                    Yves Fantou
Président de l’US Saint-Malo

*Pierre-Yves David, Entraineur Général de l’US Saint-Malo.

0

Posted:

Categories: Actus

Ouest-France et Quai des Bulles

Voila une belle aventure que je viens de vivre à l’occasion du Festival de bande dessinée à Saint-Malo : Quai des Bulles. En effet, quelques jours avant cet événement malouin, j’ai eu la chance d’etre contacté par le chef de rédaction de Ouest-France Saint-Malo, Nicolas Carnec.

 

Tiens, pourquoi moi ?

Ayant vu passer ici et là quelques dessins « Redge », il lui a semblé intéressant de trouver le malouin qui se cachait sous ce pseudonyme afin de lui proposer d’illustrer pendant les 4 jours de cet événement, les pages malouines de Ouest-France. Bon, je ne vous cache pas que je n’ai pas mis longtemps à réfléchir 😉

Ok, mais pour dessiner quoi ?

Peu importe ! Du moment que ce soit en rapport avec Quai des Bulles bien sur… ce que j’ai aimé, ce que je n’ai pas aimé, une anecdote, un bruit de couloir… bref, un peu ce que je ressentais de l’évènement. Allez hop, un badge presse et direction les expos, les stands, etc…. pour rechercher les idées.

Comment on s’organise ?

Et bien, pas trop de temps à perdre en fait. Il me fallait chercher l’idée, la gribouiller rapidement et l’envoyer pour validation auprès de la rédaction, le tout, entre midi et deux (car c’est pas l’tout, j’ai un métier qui n’est pas celui-là … ).
Une fois l’idée validée, une mise au noir du dessin avant la mise en couleur à l’ordi et hop un envoi par mail avant le bouclage de 19h30 !

Le résultat de cette expérience ?

Et bien c’était top ! Le stress de ne pas trouver l’idée… le stress que l’idée ne convienne pas…le stress de ne pas finir dans les temps…. bref, les joies du dessinateur de presse j’imagine 🙂 . J’ai taché de remplir au mieux cette mission avec les gribouilles que je vous propose de découvrir ci dessous.

Merci encore à Nicolas Carnec et toute l’équipe de Ouest-France pour leur accueil et la confiance qu’ils m’ont donnés. Expérience à suivre……

0

Posted:

Categories: Actus

Coupe-Vent Hurricane de Compressport

Objet du test : Le coupe-vent de course Compressport

Modèle : Hurricane sans manches
Poids : 110 gr en version manches longues (non testée)
Terrain de jeu : Plage et sentiers côtiers par bon vent

 

Comme certains le savent, j’habite une belle région, celle de Saint-Malo et il m’arrive régulièrement d’aller courir sur les sentiers côtiers, souvent ventés ! Et là, quoi de plus normal que d’y tester ce coupe-vent Hurricane de Compressport.

 

Voici en 3 images gribouillées (by Redge bien sur) ce qu’il en ressort, et ses avantages :


 

compressport-Veste-N1-3

Facile d’accès, et très léger

Imaginez-vous dans une course, en plein effort et il commence à faire frais. Vous seriez bien avec votre coupe vent. Qu’à cela ne tienne, pas besoin d’enlever son sac à dos. On plonge sa main dans une de ses poches latérales pour prendre votre coupe-vent HURRICANE… dans sa pochette, il prend très peu de place !

compressport-Veste-N2-2Epouse la forme du sac

Dépliez-le et enfilez-le par dessus votre sac à dos…mais si, ça passe, car il est ergoformable !, Il va prendre naturellement la forme de votre sac, quelle que soit sa taille ou son volume. Et cela, grâce au 3D BACK PACK EXTENSOR !

 

compressport-veste-N3Se range rapidement et reste accessible

Le soleil revient et le vent se calme… rien de plus simple, on le range en un rien de temps dans sa poche pratique et astucieuse. La bande élastique permet ensuite de le transporter aisement autour du bras par exemple.


En CONCLUSION

Pas mal de points positif pour ce coupe-vent Compressport même si je ne vous cache pas qu’au premier abord, il me paraissait très léger et du coup fragile… Mais non, assez solide, il remplit très bien sa fonction et protège sans problème (du vent… pas de la pluie). Je l’emmène désormais assez régulièrement dans une des poches de mon ultra Carrier shirt (de chez waa) lors de mes sorties car super léger, il se fait vite oublier. Je pense qu’il sera egalement dans mes prochains sacs de course bien evidemment !

Plus d’infos sur le produit (en anglais) sur le site Compressport

hurricane

0

Posted:

Categories: Test Matériel

L'Audacieuse d'Hérouville

Visuel-audacieuse2016

Hérouville vous connaissiez ? Et l’Audacieuse ?

… et bien sachez que cette belle épreuve va de nouveau réunir plus de 5 000 personnes ! Et devinez à qui ils ont fait appel pour gribouiller leur affiche ?… et, oui, Redge ! Comment vous aviez trouvé ?
Plus d’infos sur la course en cliquant ICI
0

Posted:

Categories: Actus

Pompiers de Donges

En voilà une belle idée que celle des Pompiers de Donges :

Illustrer leur calendrier de fin d’année avec une gribouille de Redge. Il va sans dire que je me suis bien amusé à dessiner celui-ci…

PompierDonges-Redge

0

Posted:

Categories: Actus

Sac Ultrabag Pro 3L WAA

IMG_2222Objet du test : Ultrabag Pro 3L de chez WAA
Durée de la sortie : 1h45
Type de Terrain : Trail (chemin, boue, etc…)
Vitesse moyenne : 11 km/h

 

L’idée de ce test est de déterminer si ce sac peut convenir à un trail du type l’Endu Rance Trail des Corsaires, fin février, avec un parcours de 64 km. Du coup, première chose à faire, rassembler le matériel obligatoire : Le sac, Brassière à haut facteur de réflexion, Telephone portable, Couverture de survie, sifflet, Gobelet individuel, lampe frontale, Réserve d’eau 1.5 L, Bande elasto 6/8 cm, Veste de pluie.

A première vue tout est là, y compris le sifflet que l’on trouve dans une petite poche au dessus de l’emplacement porte bidon (ou flasque). Justement,  pour l’eau, je partirai avec 3 flasques de 500ml, et pour la veste de pluie, je serai équipé avec l’ultra rain jacket (WAA).

IMG_2216

le sac avec le matériel obligatoire

IMG_2217

le matériel rangé

Le rangement

Le sac se compose en fait de différentes poches :
A l’arrière, la principale pour mettre la plupart du matériel (veste, couverture de survie, etc…)
A l’avant, deux poches pour accueillir les flasques ou bouteilles, et au dessus de chacune, deux petites poches scratchées permettant d’accueillir téléphone, gel, etc… accessibles rapidement donc.

La sortie

Bref, tout est en place et lors de ma sortie, tout se passe assez bien. Le sac reste bien près du corps et ne se balance pas. Une attache sur le devant permet de resserrer celui-ci comme bon nous semble. Malgré le parcours assez accidenté, je ne ressens pas de gêne au niveau du dos avec le contenu de mon sac. Attention toutefois à ne pas mettre d’objets trop anguleux car le contact avec le dos n’est pas « rembourré ».

 Côté boisson, c’est là où j’étais un peu gêné au départ, car tant que les flasques sont remplies, les élastiques placées autour sont ok mais dès que la flasque se vide, celle-ci sort de la poche et devient gênante.
En fait, une fois que la flasque est entamée, il suffit de croiser l’élastique et de la replacer autour du goulot de la flasque, et le tour est joué ! Plus de problème de sortie de celle-ci de la poche !

flasque

Si la flasque est pleine, l’élastique autour convient très bien

flasque-2

Croisez l’élastique avant de la mettre autour du goulot quand la flasque est entamée

 

 

En conclusion

A l’arrivée de ce test, une bonne note pour ce sac hyper léger (139gr) et qui est très abordable côté prix (une soixantaine d’euros) , très agréable à porter et qui correspond tout a fait à ce type de trail. Possibilité de mettre une poche à eau à l’arrière (fixation et ouverture prévue dans la poche principale), ou des bouteilles dans les poches avant (ce que font certains membres de l’équipe officielle WAA).

Retrouvez ci-dessous la video de présentation de ce produit par l’équipe WAA

0

Posted:

Categories: Test Matériel

Et sur Facebook…

Bientôt le lancement de la nouvelle édition de l’..

Il y a 16 heures

Merci à eux

Merci à eux

Merci à Jean-Yves PINSARD
SOBHI SPORT Saint-Malo
pour la confiance qu'il m'accorde

Reportage FR3

Suivi en gribouille